Algérie : Amoura dévoile sa destination rêvée

Principale attraction du championnat belge, l’attaquant de l’Union Saint-Gilloise, Mohammed Amoura, a révélé sa destination de rêve.

C’est la sensation de cette moitié de saison en Belgique. Arrivé sur la pointe des pieds l’été dernier en provenance du club suisse du FC Lugano, Mohammed Amoura, 23 ans, est devenu en quatre mois la coqueluche de la Jupiler Pro League. Et c’est à juste titre, puisqu’en 14 apparitions (8 titularisations), l’international algérien (19 sélections, 5 buts) a scoré à 13 reprises et pointe désormais à une longueur du meilleur buteur du championnat, le Togolais Kévin Denkey (14 réalisations avec le Cercle Bruges).

Le natif de Tahir performe également sur la scène européenne où il s’est illustré le 14 décembre passé par l’ouverture du score et une passe décisive pour le but de la victoire contre Liverpool (2-1), lors de la dernière journée de la phase de groupes de la Ligue Europa. De quoi attiser la convoitise des prétendants. D’autant plus qu’avant de signer en faveur de l’USG en août dernier, l’avant-centre formé à l’ES Sétif avait reçu plusieurs propositions. « Toulouse, Anderlecht et La Gantoise ont manifesté leur intérêt », a-t-il confirmé dans un entretien accordé à Het Laatste Nieuws.

Amoura rêve d’Angleterre

Selon la presse algérienne, l’OM serait intéressé par son profil. Idem pour Wolverhampton, à en croire Sport Witness. Les offres pour Amoura devraient prochainement arriver sur la table des dirigeants unionistes, renseigne pour sa part le site 7sur7 qui précise que « si ce n’est pas déjà cet hiver, ce sera certainement l’été prochain. »

Mais le principal concerné n’a qu’une préférence, et c’est l’Angleterre. « Je ne m’occupe pas de ce genre de choses. Je laisse mon agent gérer. Mais j’ai toujours des rêves. Jouer en Premier League, par exemple, a-t-il dévoilé à HLN avant de s’expliquer. Quand j’étais jeune, je regardais souvent les matches en Angleterre. Chaque match est un derby. On ne retrouve cette intensité nulle part ailleurs. » Affaire à suivre.

Algérie : Amoura dévoile sa destination rêvée
Prudence Ahanogbe