Algérie : Bounedjah – “je ne veux incriminer personne”

Mal entrée dans cette CAN 2023, l'Algérie a de nouveau souffert en étant menée à deux reprises par le Burkina Faso ce samedi avant d'arracher le match nul (2-2) grâce à un doublé de Baghdad Bounedjah.

Alors que le buteur d'Al-Sadd a sauvé les meubles, avec notamment son égalisation de la tête à la 95e minute, et confirmé son excellente CAN sur le plan individuel, en revanche plusieurs Fennecs ont fauté, à l'image d'Aïssa Mandi et de Youcef Atal sur l'ouverture du score adverse, puis de Rayan Aït-Nouri sur le penalty transformé par Bertrand Traoré. Tout en reconnaissant l'existence de ces erreurs, Bounedjah a eu la classe de ne pas accabler ses coéquipiers après le coup de sifflet final.

“La première chose à faire, c’est de défendre avec mes coéquipiers”

Oui, on a manqué parfois d’attention dans le match, on ne va incriminer personne parce que l’on joue en équipe, a tranché l'ancien attaquant de l'Etoile du Sahel au micro du diffuseur. Moi, quand je marque, ça me met en confiance mais la première chose à faire c’est de défendre avec mes coéquipiers.” Ce qu'il a fait de manière admirable tout au long du match.

Les champions d'Afrique 2019 tenteront de s'appuyer sur cet état d'esprit collectif pour aller chercher la victoire et la qualification en 8es de finale lors du dernier match de groupes mardi contre la Mauritanie.

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !