Fraîchement élu président de la Fédération algérienne de football (FAF), Amara Charaf-Eddine a profité de sa présence à Doha, au Qatar, en marge du tirage au sort de la Coupe arabe de la FIFA, pour rencontrer pour la première fois le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi. Alors que le technicien se trouve au centre de rumeurs de départ ces dernières semaines, le dirigeant s’est montré rassurant sur l’avenir du chouchou des Algériens.

«J’ai rencontré le sélectionneur national Djamel Belmadi, et il sera présent à la fin du mois prochain en Algérie», a assuré le dirigeant au micro de la Chaine I de la Radio Nationale. «Belmadi va commencer les préparatifs des rencontres contre Djibouti et le Burkina Faso (en juin, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, ndlr), et nous lui en fournirons toutes les conditions pour continuer à récolter des résultats positifs.»

«La rencontre entre nous a été longue, et nous avons convenu de tout prévoir pour l’équipe nationale afin de relever les défis qui l’attendent dans le futur», a insisté Charaf-Eddine pour balayer définitivement les rumeurs de départ.