Algérie: Mekhloufi pas tenté par la FAF

Si Rabah Madjer rêve de la FAF, Rachid Mekhloufi n'est lui pas du tout intéressé par le poste de président de la Fédération algérienne de football. “Je peux aujourd’hui vous assurer que je ne serai pas candidat au poste du président de la Fédération. A 75 ans, je ne peux prétendre à un tel poste qui demande beaucoup de travail et de sacrifices, a ainsi indiqué la légende du football algérien à l'APS. J'ai beaucoup d'estime pour Rabah Madjer, mais je pense qu'il est encore jeune pour briguer un poste du président de la FAF. Je pense que sa place est sur le terrain, car il est beaucoup plus technicien que dirigeant d'une instance fédérale.

Algérie: Mekhloufi pas tenté par la FAF
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.