L’Afrique aura tenu tête aux quintuples champions du monde ! Après le Sénégal (1-1) jeudi, le Nigeria a également fait match nul avec le Brésil (1-1) ce dimanche, toujours à Singapour en match amical. Le 3e de la dernière CAN aura même sérieusement bousculé la Seleção durant la première période, marquée par la sortie sur blessure de Neymar dès la 10e minute, avant de subir davantage au retour des vestiaires.

Dès les premières minutes, Osimhen mettait Ederson à contribution, traduisant les intentions offensives des Super Eagles, qui obligeaient quelques minutes plus tard Marquinhos à intervenir en catastrophe pour repousser un centre de Chukwueze. Et après deux parades du gardien nigérian, Uzoho, face à Gabriel Jesus puis Firmino, les hommes de Gernot Rohr traduisaient leurs belles dispositions au tableau d’affichage.

Le numéro d’Aribo

Après un centre d’Osimhen, Moses Simon servait Aribo. Arrivé lancé à toute vitesse, le milieu de terrain des Glasgow Rangers enchaînait crochet du gauche sur Marquinhos puis frappe du droit pour ouvrir le score (0-1, 35e). Superbe ! Malheureusement, les Nigérians se faisaient ensuite cueillir à froid au retour des vestiaires et Casemiro égalisait en reprenant à bout portant une tête de Marquinhos qui avait trouvé la barre (1-1, 48e).

Beaucoup plus tranchants offensivement, les hommes de Tite poussaient durant le second acte, mais Jesus butait à nouveau sur Uzoho, puis Casemiro trouvait la barre, avant un ultime sauvetage d’Ajayi. Solides, les Nigérians tenaient bon. Malgré une préparation compliquée et les rumeurs sur la possible démission de Rohr, les Super Eagles retiendront beaucoup de positif de ce match avant de se tourner vers le Bénin et le Lesotho le mois prochain dans les éliminatoires de la CAN 2021.

Le résumé du match en vidéo

Les compos de départ

Brésil : Ederson – Dani Alves, Marquinhos, Thiago Silva, Renan Lodi – Arthur, Casemiro – Gabriel Jesús, Neymar, Everton – Firmino.

Nigeria : Uzoho – Awaziem, Ajayi, Ekong, Collins – Ndidi, Aribo – Iwobi, Chukwueze, Simon – Osimhen.