Belmadi est en Algérie !

L’ancien sélectionneur de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi, a été aperçu en Algérie, en même temps que le rassemblement des Fennecs comptant pour les 3es et 4es journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Alors que les Verts affrontaient la Guinée à Baraki (défaite 1-2) puis les Cranes de l’Ouganda (victoire 1-2) à Kampala, Djamel Belmadi était de retour au pays. Comme le montrent plusieurs photos circulant sur les réseaux sociaux, l’ex-patron de l’équipe nationale est en vacances dans la ville de ses origines, Mostaganem. Sur ledit cliché, on peut voir le Franco-Algérien, vêtu d’un qamis brun, et prenant la pose aux côtés de deux hommes, probablement des proches. Une présence à titre strictement privée donc.

Toujours sous contrat avec la FAF ?

Pour rappel, le technicien de 48 ans se considèrerait toujours lié avec la Fédération algérienne de football (FAF). Lui dont le litige avec l’instance, concernant ses indemnités de licenciement à la suite du fiasco à la CAN 2023, est dans l’impasse depuis plusieurs mois. C’est en partie pourquoi il aurait rejeté plusieurs propositions venant de clubs d’Arabie saoudite et du Qatar, et même celle d’une sélection participante à l’Euro 2024. Même si cette information émanant du journaliste Madjid Boutemine est à prendre avec des pincettes.

Belmadi réclamerait 7,5 millions d’euros à la FAF, équivalant au reste des émoluments qu’il aurait touchés s’il était allé au bout de son contrat. L'instance présidée par Walid Sadi ne serait, elle, disposée qu’à lui verser quelques mois d’indemnités. Après une discussion houleuse avec le dirigeant, le stratège aurait menacé de porter l’affaire devant la FIFA, sans qu’aucune suite du dossier n’ait filtré dans la presse.

Belmadi est en Algérie !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.