Besiktas : l’agente de Bailly riposte !

Tout juste revenu de blessure, Eric Bailly (29 ans) a contre toute attente été mis à l’écart par Besiktas.

Lundi matin, au surlendemain de la défaite à domicile contre le leader Fenerbahçe (1-3) dans le cadre de la 15e journée du championnat turc, Besiktas a lancé un pavé dans la mare en annonçant l’exclusion de cinq joueurs dont quatre Africains. Il s’agit de l’avant-centre camerounais Vincent Aboubakar, du défenseur central ivoirien Eric Bailly, de l’ailier droit algérien Rachid Ghezzal et du milieu défensif camerounais Jean Onana.

« Choquée », l’agente de Bailly contre-attaque

« Cinq joueurs de notre équipe A de football ont été exclus du groupe. Notre coordinateur général des équipes de football, Samet Aybaba, a annoncé que Vincent Aboubakar, Valentin Rosier, Eric Bailly, Rachid Ghezzal et Jean Onana ont été mis à l'écart en raison de leurs mauvaises performances et de leur incompatibilité au sein de l'équipe », a laconiquement expliqué le club Noir et Blanc dans un communiqué via son compte X (anciennement Twitter).

Du côté d’Eric Bailly, la surprise est d’autant plus grande que l’ancien Marseillais avait disputé l’intégralité de la rencontre samedi après plus de trois semaines d’indisponibilité pour cause de blessure à la cuisse. Son agente Rafaela Pimenta dénonce une violation des droits du joueur et a annoncé préparer une riposte. « Nous sommes choqués et cela nous a pris par surprise. Nous préparons notre réaction puisque nous savons qu’Éric n’a rien fait de mal. Les droits du joueur sont violés et nous veillerons à le protéger », a-t-elle déclaré à la BBC dans des propos relayés par Fabrizio Romano. Affaire à suivre…

Besiktas : l’agente de Bailly riposte !
Prudence Ahanogbe