Bordeaux : Sagnol “désolé si…”

Présent ce jeudi en conférence de presse au centre d'entraînement des Girondins de Bordeaux, Willy Sagnol est revenu sur la polémique née après ses propos sur les joueurs africains.


Il se savait attendu… Au cœur d'une vive polémique depuis ses propos sur les joueurs africains, lors d'un forum avec les lecteurs de Sud Ouest, Willy Sagnol était plus que jamais sous le feu des projecteurs ce jeudi en conférence de presse. L'occasion pour l'entraîneur de Bordeaux de préciser sa pensée et adresser, à sa façon, ses excuses.

Si, par mon manque de clarté et ma sémantique imparfaite, j'ai pu faire que des personnes soient humiliées, blessés, j'en suis désolé (…) L'interprétation que ces personnes ont pu faire ne reflète en rien la pensée qui est mienne et surtout mes convictions humanistes“, a-t-il indiqué, avant de préciser : “Ce débat sportif a été déplacé sur la scène politique. Je regrette que ces mêmes personnes qui se sont indignées ne lisent pas les choses jusqu'au bout comme quand je dis que France était faite de mélange, et je suis fier d'être Français. Oui, j'ai été blessé, certainement autant que ceux qui ont pu mal interpréter mes propos

Et l'ancien du Bayern de préciser son positionnement sur la partie liée à “l'intelligence” qui a suscité la polémique : “Le débat était uniquement sportif, nullement politique ou sociétal. Quand je parlais de l’Africain moins cher et prêt au combat, je voulais simplement parler du jeune joueur africain qui arrivait en Europe avec toute sa volonté de réussir et souvent pour échapper à une situation précaire […] L’intelligence que j’évoquais était évidemment l’intelligence tactique. La formation des jeunes joueurs en Afrique, certainement par manque de moyens financiers ou des structures, n’est pas toujours aussi complète que celle dispensée en Europe. Ces jeunes joueurs-là, à force de travail, complètent très souvent les manques dans leur formation lorsqu’ils arrivent sur notre continent. Je n’ai en aucun cas voulu parlé de l’intelligence au sens propre du terme de ces individus.

Avatar photo
Malick Bamba