A croire que cette saison, Pierre-Emerick Aubameyang court autant après les buts que derrière les polémiques. Alors que sa virée non autorisée à Milan puis ses envies de départ exprimées un peu trop ostensiblement lui ont déjà valu des recadrages de la part de ses dirigeants, l’attaquant du Borussia Dortmund a de nouveau fait parler de lui samedi. Non seulement en raison de son doublé face au Bayer Leverkusen (6-2) en championnat, mais pas seulement.

En effet, lors de la rencontre, le Gabonais a arboré une virgule rouge à l’effigie de son sponsor, Nike, dans les cheveux. Problème : du côté du club allemand, on roule plutôt pour Puma, l’équipementier du BvB. Autant dire que ce petit écart n’a pas été du goût des dirigeants de la Panthère, qui devrait écoper d’une amende. « C’est le logo de son sponsor personnel. Ce n’est pas du tout de notre goût. Il n’a pas intérêt à recommencer, cela ne se fait pas« , a pesté le directeur sportif de Dortmund, Michael Zorc, dans les colonnes de Bild. Aubameyang et ses coupes…