Naples-Braga : Simon Banza, meilleur buteur européen dans ce domaine

Le SC Braga aura besoin d’un grand Simon Banza sur la pelouse de Naples ce mardi soir (21h de France, GMT+1) pour se qualifier en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Il faudra gagner avec la manière au Stadio Diego Armando Maradona en vue d’arracher le deuxième et dernier billet qualificatif dans le groupe C, derrière l’intraitable Real Madrid, auteur d’un carton plein avec cinq victoires en autant de matches. Troisième avec 4 points, dont 2 de plus que le dernier l’Union Berlin, Braga devra l’emporter par au moins deux buts d’écart pour coiffer au poteau le Napoli, vainqueur 2-1 à l'aller et qui possède une meilleure différence de buts (-1 contre -4).

Pour accomplir cet exploit, l’entraîneur Artur Amorim peut compter sur la présence de son meilleur buteur Simon Banza (13 pions), lequel se trouve être également son meilleur passeur avec 4 offrandes. Le tout en 22 apparitions toutes compétitions confondues ! S’il n’a toujours pas débloqué son compteur et distillé qu’un seul assist en Ligue des champions, le néo-international congolais, titularisé le 19 novembre contre le Soudan pour sa troisième cape avec les Léopards, reste sur une prestation de haut vol en championnat récompensé par un titre d'homme du match.

Banza plus fort que Kane et Giroud

Vendredi en effet, le géant d’1,89m a porté à bout de bras son équipe sur la pelouse de Vizela (1-3) pour la 13e journée de Liga Portugal Betclic. Le natif de Creil a délivré un caviar – son troisième en championnat – pour le rentrant Bruma dans les arrêts de jeu (90+6), après avoir ouvert le score du pied droit au quart d’heure de jeu, puis fait le break d’une reprise de la tête juste après la pause (56e). De quoi conforter son statut de meilleur buteur de la tête cette saison dans les grands championnats européens (6 réalisations inscrites de la tête) devant notamment Harry Kane, excusez du peu (4 buts), et un spécialiste en la matière, l’avant-centre français de l’AC Milan, Olivier Giroud (3 buts). Ce doublé lui a aussi permis de creuser l’écart en tête du classement des artificiers de la ligue portugaise. Son premier poursuivant, le Suédois Victor Gyokeres, totalise quatre pions de moins (9).

La confiance du droitier peut être décisive pour les Arsenalistas. D’autant que Naples n’est plus souverain à domicile depuis six matches toutes compétitions confondues (2 nuls et 4 défaites). La bande à Victor Osimhen reste d’ailleurs sur deux revers consécutifs, contre Empoli (0-1) le 12 novembre puis face à l’Inter Milan (0-3) le 3 décembre.

Naples-Braga : Simon Banza, meilleur buteur européen dans ce domaine
Prudence Ahanogbe