Trois mois après une intervention chirurgicale au genou gauche pour un arrachement du cartilage, Moïse Brou-Apanga a retrouvé les terrains. Le défenseur a évolué et perdu avec la réserve du Stade Brestois face à Rennes (1-0). Mais, pour l’international gabonais, l’essentiel était ailleurs. « Dès le début de semaine dernière, j’ai su que je jouerai. Tout s’est bien passé. C’était dur, fatiguant. En deuxième période, j’étais fatigué, je manquais d’appuis et n’avais plus de jambes. J’ai voulu essayer de continuer encore un peu, mais les jambes ne suivaient pas, assure le joueur de 29 ans à nos confrères du Télégramme. Je n’ai pas eu de douleur. C’est déjà une satisfaction. Je craignais d’avoir mal avant de débuter, mais ça s’est bien passé. Dans le jeu aussi, ça a été. Pour le mental, ça fait du bien ! […] Je vais profiter de la trêve internationale pour retrouver ma sélection, essayer de jouer un peu aussi là-bas. Comme ça, au retour, j’aurai acquis du rythme. Il me faudra encore un ou deux matchs avec la réserve, avant d’espérer postuler.«