Battu par le Gabon à Libreville, samedi lors de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015, le Burkina Faso a fait une mauvaise opération au classement en voyant son adversaire lui ravir la tête du groupe C. Une contre-performance du vice-champion d’Afrique en titre qui avait de quoi décevoir le sélectionneur Paul Put. S’il a admis avoir prévenu ses joueurs du danger que pouvaient représenter certains Gabonais, le technicien belge a reconnu avoir été impressionné par le niveau des Panthères. « Nous avons aussi fait un bon match en nous créant des occasions de but que nous n’avons pas su concrétiser même si nous reconnaissons avoir été surpris par la force du Gabon« , a-t-il expliqué sur le site officiel de la CAF, avant de prévenir pour le match retour de mercredi : « Nous avons perdu une bataille mais, pas la guerre« .