La pilule ne passe pas. Après avoir fait bonne figure dans un premier temps, Yaya Touré s’est indigné du sacre de Pierre-Emerick Aubameyang comme meilleur joueur africain de l’année 2015 lors des CAF Awards, jeudi soir. Une issue qui prive l’Ivoirien d’un cinquième titre inédit. « Je suis beaucoup beaucoup déçu (sic). C’est triste de voir l’Afrique réagir de la sorte, qu’elle ne donne pas d’importance aux choses africaines !« , gronde le milieu de terrain de Manchester City sur les ondes de RFI. « Je crois que c’est ce qui fait la honte de l’Afrique. Car se comporter de la sorte, c’est indécent ! Mais qu’est-ce qu’on peut faire ? Nous, les Africains, nous ne montrons pas que l’Afrique est importante à nos yeux. Nous privilégions plus l’extérieur que notre propre continent. C’est ce qui est lamentable !« , déplore l’Ivoirien de 32 ans, qui ne parvient pas à comprendre comment son titre de champion d’Afrique a pu le priver du sacre à Abuja.

« La FIFA, même avec toutes les histoires de corruption ne ferait pas ça ! Je crois qu’aujourd’hui, avec ce qui s’est passé, la CAF va y passer aussi. Yaya va s’occuper de Yaya et laisser l’Afrique se débrouiller. Comme on me le dit souvent, il ne faut pas trop s’occuper de l’Afrique parce que l’Afrique sera la première à te lâcher !« , a regretté l’Eléphant, d’ordinaire si mesuré mais fâché comme jamais…