Surtout marquée par l’élection d’Ahmad Ahmad à la présidence de la CAF, la 39e assemblée générale de l’instance qui se tient ce jeudi à Addis-Abeba a également donné lieu à d’autres changements importants avec le renouvellement partiel des membres du comité exécutif de la CAF.

Alors qu’il va quitter son poste de président de la Fédération algérienne, Mohamed Raouraoua vient également de perdre sa place au sein de l’instance, évincé 7 voix à 41 par le Marocain Fouzi Lekjaa. La zone Ouest a quant à elle vu la victoire des Anglophones Musa Bility (Libéria, candidat recalé à la présidence de la FIFA) et Amaju Pinnick (Nigeria) sur le Malien Amadou Diakité et le Béninois Anjorin Moucharafou qui perdent leur siège.

 Election des membres du comité exécutif (2017–2021)

Zone Nord : Fouzi Lekjaa (Maroc), 41 voix, élu

Mohamed Raouraoua (Algérie) 7 voix, non élu

Zone Ouest A : Hassan Musa Bility (Liberia) 26 voix, élu

Amadou Diakité (Mali) 22 voix, non élu

Zone Ouest B : Amaju Melvin Pinnick (Nigeria) 32 voix, élu

Anjorin Moucharafou (Bénin) 17 voix, non élu

Zone Centrale : Adoum Djibrine (Tchad) élu, seul candidat

Zone Centre-Est : Suleiman Hassan Waberi (Djibouti), élu au 2e tour après retrait de son adversaire.

1er tour : Suleiman Hassan Waberi (Djibouti) 20 voix, Magdi Shams El Din (Soudan) 12 voix, Juneidi Basha Tilmo (Ethiopie) 9 voix, Moses Magogo (Ouganda) 10 voi

Zone Sud (2 postes) : Danny Jordaan (Afrique du Sud) 35 voix, élu

Rui Eduardo da Costa (Angola) 25 voix, élu

Frans Mbidi (Namibie) 24 voix non élu

Poste femme : Isha Johansen (Sierra Leone) 35 voix élue

Lydia Nsekera (Burundi) 12 voix non élue