CAF : Pas encore sûr d’être candidat, Hayatou joue la provoc

Président de la CAF depuis 1987, Issa Hayatou n’a pas exclu d’être encore une fois candidat à sa propre succession en mars prochain. “Pour le moment, je réfléchis, peut-être que je serai candidat, peut-être pas. Il y a certaines conditions que je ne peux pas dévoiler pour pouvoir me prononcer. La date limite de dépôt des candidatures, c'est le 16 décembre, donc j'ai tout le temps“, a lâché le Camerounais au micro de RFI, avant de faire mine de ne pas comprendre ce qu’il y aurait de mal à briguer un 8e mandat. “Peut-être que je vais aller jusqu'à dix, où est le problème ?“, a ironisé le dirigeant.

Pour rappel, le vice-président de la FIFA a mis tous les atouts de son côté en obtenant d’abord la suppression de la limite d’âge fixée à 70 ans, puis en limitant le nombre de mandat des présidents à trois, mais seulement à partir de 2017, ce qui lui remet donc les compteurs à zéro… Le patron de la CAF a toutefois assuré qu’il ne comptait pas refaire 3 nouveau mandats.

CAF : Pas encore sûr d’être candidat, Hayatou joue la provoc
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.