Cameroun : mis à pied, Brys… prépare les prochains matchs !

La cacophonie se poursuit au Cameroun. Officiellement mis à pied par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) mardi soir après son échange houleux avec le président Samuel Eto'o, le sélectionneur Marc Brys était convoqué ce mercredi au ministère des Sports.

Accompagné notamment par son adjoint Joachim Mununga, le technicien a donc pris part, comme si de rien n'était, à la réunion visant à préparer les matchs contre le Cap Vert (8 juin) et l'Angola (11 juin) comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Rien d'étonnant après tout puisque le Belge a rappelé, quelques heures plus tôt, au média La Dernière heure qu'il « travaille pour le ministère des Sports, pas pour la fédération ».

En présence de la Fecafoot !

De manière plus surprenante en revanche, la Fecafoot, qui était aussi convoquée pour participer à cette réunion, a également fait acte de présence en dépêchant sur place le professeur Joseph Nkou Mvondo et le coordonnateur des sélections nationales, Benoît Angbwa. Etonnant lorsqu'on sait que l'instance a nommé mardi soir Martin Ndtoungou Mpile sélectionneur intérimaire à la place de Brys et annoncé que le technicien dévoilera jeudi sa propre liste de joueurs convoqués. Mais le football camerounais n'est plus à une incohérence près… Et surtout, la présence de la Fecafoot vise possiblement avant tout à éviter de se mettre à la faute vis-à-vis de son organisme de tutelle.

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !