Vainqueur du Mozambique lors de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2015, le Cap Vert a validé sa qualification pour le Maroc. Si mathématiquement les Requins peuvent encore être rejoints par leurs adversaires du soir mais aussi la Zambie, ils profitent de la réglementation de la CAF et des confrontations directes pour assurer leur présence au rendez-vous continental.


Non, ce n’est pas l’Algérie qui a décroché le premier billet qualificatif pour la CAN 2015. Si les Verts ont largement pris l’avantage sur le Malawi dans la nuit de mercredi (3-0) pour définitivement assurer leur qualification, ce ne sont pas eux les premiers à être sûrs de leur présence au Maroc. Car plus tôt dans la soirée, le Cap Vert a volé la vedette aux hommes de Christian Gourcuff en venant à bout du Mozambique (1-0) pour valider le premier ticket.

Il aura pour cela fallu une unique réalisation d’Heldon dans le dernier quart d’heure et un point du règlement de la CAF pour faire chavirer les Requins Bleus dans l’euphorie. Car avec 9 points au compteur alors qu’il reste encore deux journées à disputer durant le mois de novembre, les Cap-verdiens, en cas d’égalité finale à trois avec la Zambie et le Mozambique, sont assurés de terminer en tête de ce mini-championnat.

Les confrontations directes prises en compte

La raison ? L’article 14.2 des compétitions de la CAF qui indique que c’est bel et bien « la différence particulière qui prime en cas d’égalité » dans ces éliminatoires. En d’autres termes, l’instance prend en compte le nombre de points obtenus dans les confrontations directes entre les équipes à égalité, et ce même quand elles sont plus de deux à égalité. Avec cette règle, le Cap Vert ne peut plus être rejoint, même en cas de défaites lors de ses deux dernières sorties et que Mozambique et Zambie recollent à 9 points dans le même temps.

Car, dans ce mini championnat à trois avec les confrontations directes (le Niger ne pouvant plus se qualifier), le Cap vert compte 7 points, le Mozambique 4 et la Zambie 1. Et sachant que Mozambicains et Zambiens doivent encore s’affronter, les Requins Bleus sont assurés d’accrocher une des deux places qualificatives. La petite île, au large du Sénégal, 41e nation au classement FIFA et 7e sur le continent tient donc son billet.

 L’article 14.2

En cas d’égalité de points entre deux équipes ou plus, au terme des matches de groupe, les équipes seront départagées selon les critères suivants :

a. le plus grand nombre de points obtenus lors des rencontres entres les équipes en question;

b. la meilleure différence de buts lors des rencontres entre les équipes en
question;

c. le plus grand nombre de buts marqués dans les matches de groupe entre les équipes concernées;

d. la différence de buts sur l’ensemble des parties disputées dans le groupe ;

e. le plus grand nombre de buts marqués sur l’ensemble des matches de groupe;

f. le système de points du concours de fair-play prenant en compte le nombre de cartons jaunes et de cartons rouges;

g. un tirage au sort effectué par la commission d’organisation de la CAF.