CAN 2017 : Le Bénin avec Imorou contre un Mali diminué

Les deux listes de joueurs retenus pour l’affiche Mali-Bénin au programme de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017 le 4 septembre prochain sont tombées ce mardi. Imorou fait son grand retour pour les Ecureuils, tandis que le Mali compte beaucoup d’absents mais aussi de nouvelles têtes.


Ce sera l’un des terrains de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017 sur lequel l’enjeu sera le plus grand. Déjà qualifié, au pire parmi les deux meilleurs deuxièmes, le Mali reçoit le 4 septembre le Bénin à Bamako. Les Ecureuils n’ont pas le choix, ils doivent s’imposer pour doubler les Aigles et valider leur billet pour la phase finale.

Pour y parvenir, le sélectionneur béninois Omar Tchomogo enregistre le grand retour du latéral gauche Emmanuel Imorou que différentes blessures ont éloigné de la sélection depuis octobre dernier. Dans l’autre couloir, Richard Bakary, 18 ans, qui est passé professionnel cet été avec Southampton, est convoqué pour la première fois. Bien qu’il soit toujours au chômage, le capitaine Stéphane Sèssegnon est de la partie, à l’inverse de Jacques Bessan, qui fait les frais de la concurrence.

Les absents sont en revanche beaucoup plus nombreux côté malien. Si les jeunes Diadié Samassekou et Lassana Coulibaly (Bastia), 20 ans, font leur apparition dans l’entrejeu, l’infirmerie est bien remplie. Le sélectionneur Alain Giresse a fait savoir que Molla Wagué, Tongo Hamed Doumbia et Bakary Sako sont forfaits, tandis que Mamoutou N’Diaye est suspendu et Mustapha Yatabaré non convoqué. A signaler les retours du gardien Soumaïla Diakité et du Monégasque Adama Traoré, à nouveau opérationnel en ce début de saison après sa longue indisponibilité. Voilà qui promet !

 La liste du Mali :

Gardiens : Oumar Sissoko (Orléans, France), Djigui Diarra (Stade malien de Bamako, Mali), Soumaïla Diakité (Stade malien de Bamako, Mali)

Défenseurs : Hamari Traoré (Reims, France), Salif Coulibaly (T.P Mazembe, R.D Congo), Mohamed Konaté (Renaissance Berkane, Maroc), Youssouf Koné (Lille, France), Ousmane Coulibaly (Platanias, Grèce), Charles Traoré (Troyes, France), Mahamadou N'Diaye (Troyes, France)

Milieux : Yacouba Sylla (Rennes, France), Birama Touré (Standard Liège, Belgique), Sambou Yatabaré (Werder Brême, Allemagne), Samba Sow (Kayeseryspor, Turquie), Lassana Coulibaly (Bastia, France), Diaidé Samassekou (Red Bull Salzbourg, Autriche), Adama Traoré (AS Monaco, France)

Attaquants : Tiécoro Kéita (Red Stars, France), Abdoulaye Diaby (FC Bruges, Belgique), Moussa Doumbia (Rostov, Russie), Cheick Tidiane Diabaté (Ankaraspor, Turquie), Moussa Maréga (Guimares, Portugal), Modibo Maïga (Al Nasr)

 La liste du Bénin :

Gardiens : Fabien Farnolle (Le Havre /France), Saturnin Allagbe (Niort/France), Christophe Aifimi (As Tanda/Côte d’Ivoire)

Défenseurs : Junior Salomon (Plateau United/Nigéria), Khaled Adénon (Amiens/France), Nana Badarou (MC Oujda/Maroc), David Kiki (Niort/France), Paterne Counou (Akwa United/Nigéria), Emmanuel Imorou (Caen/France), Jordan Adéoti (Caen/France), Richard Bakary (Southampton/Angleterre)

Milieux : Djiman Koukou (Lens/France), Sessi d’Almeida (Barnsley/Angleterre), Stéphane Sèssegnon (libre), Jodel Dossou (Austria Lustenau/Autriche), Bello Babatoundé (Spartak Trnava/Slovaquie), David Djigla (Niort/France)

Attaquants : Rudy Gestede (Aston Villa/Angleterre), Frédéric Gounongbé (Cardiff/Angleterre), Steve Mounié (Montpellier/France), Michael Poté (Adana Dermispor /Turquie)

CAN 2017 : Le Bénin avec Imorou contre un Mali diminué
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !