Durant la séance de tirs au but contre la Côte d’Ivoire jeudi (1-1, 4-3 tab) en quart de finale de la CAN 2019, l’attaquant de l’Algérie, Baghdad Bounedjah, était inconsolable et en larmes, lui qui redoutait que son raté sur penalty en seconde période, avant sa sortie, ne débouche sur l’élimination de son pays. Finalement, les Fennecs se sont qualifiés et leur buteur promet une revanche aux supporters en demi-finale ce dimanche face au Nigeria (coup d’envoi à 19h GMT, soit 21h en France).

«J’ai eu des occasions lors du match face au Kenya (2-0) ainsi qu’aujourd’hui (jeudi). C’est le football, lors du prochain match, j’espère être mieux concentré pour inscrire des buts. En demi-finales et en finale, la qualification sera pour moi inchallah», a glissé Bounedjah dans des propos rapportés par le site DZfoot.

Le buteur peut aussi compter sur le soutien sans faille du sélectionneur Djamel Belmadi. «J’ai choisi Bounedjah parce qu’il travaille beaucoup. Il est à l’origine de tous nos buts, il a marqué en qualifications. C’est l’un des meilleurs buteurs au monde. C’est un buteur hors-pair, un travailleur énorme. Pas de soucis pour moi s’il a raté un penalty face à la Côte d’Ivoire», a lancé le technicien samedi en conférence de presse. Des propos qui feront du bien au joueur d’Al Sadd.