Après deux victoires pour débuter, le Mali a lâché ses premiers points dans les éliminatoires de la CAN 2019 en étant tenu en échec chez lui à Bamako par son dauphin, le Burundi (0-0), ce vendredi à l’occasion de la 3e journée des qualifications. Les Aigles ont largement dominé la rencontre mais ils ont cruellement manqué d’inspiration à l’approche de la surface face à un adversaire volontaire mais quasiment inoffensif.

Du coup, les occasions ont été rares pour les Maliens si ce n’est un coup franc de Diaby parfaitement bloqué par le gardien en début de partie puis un but refusé pour hors-jeu à Marega (27e). Le match a failli basculer dans les dernières minutes lorsqu’Adama Traoré (Metz) a récolté un penalty généreux, mais Abdoulaye Diaby a totalement déjoué en envoyant sa tentative largement au-dessus du but adverse dans le temps additionnel… Dans la foulée, le centre à ras de terre de Sacko a été repoussé in extremis par le portier burundais. Des ratés que les hommes de Mohamed Magassouba espéreront ne pas regretter par la suite…

En attendant, toujours en tête du groupe C avec 7 points, le Mali conserve 2 unités d’avance sur le Burundi (5 points) mais les deux équipes voient le Gabon, tombeur du Soudan du Sud (3-0), se rapprocher avec 4 points au compteur. La manche retour aura lieu mardi au Burundi et les Maliens vont devoir se méfier…