Dépassée à tous les niveaux, la RD Congo a connu une entame de CAN 2019 cauchemardesque en s’inclinant sur deux coups de pied arrêtés face à l’Ouganda (0-2) ce samedi dans la touffeur du Caire. Et mercredi c’est l’hôte égyptien qui se dressera sur la route des Léopards…

Qualifiée pour la CAN 2019 dans la douleur, la RD Congo a confirmé les craintes à son sujet en s’inclinant 2-0 face à l’Ouganda ce samedi dans la fournaise du Caire (36°C). Hors-sujet, les Léopards n’ont jamais pris le match par le bon bout avec d’innombrables passes ratées, des lignes trop espacées et beaucoup trop d’approximations défensives. En face, l’Ouganda a livré une très belle prestation avec beaucoup de détermination, un pressing soutenu et par moment une touche technique appréciable, à l’image de l’insaisissable Farouk Miya.

Malgré deux petites occasions sur un centre non repris par Bolasie puis une frappe trop molle de Bakambu, les Léopards entraient moins bien dans le match et Issama pensait sauver la mise en écartant un centre d’Abdu en corner. Sauf que sur celui-ci, Miya servait Kaddu qui devançait Bakambu et Tisserand, pour ouvrir le score d’une tête décroisée (0-1, 14e).

L’Ouganda en tête du groupe A !

Les Cranes frôlaient le KO dans la foulée sur deux nouvelles têtes du buteur, mais la première passait à ras du poteau, puis Matampi, secondé par Tisserand, s’arrachait pour repousser la seconde. Après une nouvelle alerte sur une frappe soudaine d’Azira qui frôlait la barre, les Congolais réagissaient enfin grâce à Bakambu, Léopard le plus en vue en première période, mais sa frappe était magnifiquement détournée par le toujours très fiable Onyango.

Au retour des vestiaires, les hommes de Florent Ibenge n’avaient même pas le temps de respirer qu’Issama commettait une faute évitable. Sur le coup franc, Miya, encore lui, distillait sa deuxième passe décisive du jour en trouvant cette fois Okwi, qui prolongeait d’une tête victorieuse (0-2, 48e). Malgré quelques rares occasions, comme cette barre de Bolingi sur une action confuse, les Léopards ne donnaient jamais l’impression de pouvoir revenir dans le match et ils s’inclinaient logiquement.

Rien n’est encore perdu avec notamment la 3e place de ce groupe A qui sera potentiellement qualificative, mais la RDC se met déjà dans le rouge avant de défier l’hôte égyptien mercredi. De son côté, l’Ouganda prend les commandes de la poule devant les Pharaons, vainqueurs du Zimbabwe (1-0) vendredi lors du match d’ouverture.

Le résumé vidéo

Les compositions de départ

RDC : Matampi – Mpeko, Luyindama, Tisserand, Masuaku – Bope, Mpoku, Mbemba – Bolasie, Bakambu, Elia.

Ouganda : Onyango – Mugabi, Juuko, Wasswa, Walusimbi – Aucho, Azira – Lumala, Miya, Okwi – Kaddu.

Les stats

Le classement