Débutée mercredi, la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2021 se poursuit ce jeudi avec plusieurs chocs au programme ! L’affiche du jour mettra aux prises la RD Congo au Gabon à Kinshasa.

Décevants 8es de finaliste de la CAN 2019, les Léopards sont portés par un nouveau souffle depuis la nomination de Christian N’Sengi Biembe au poste de sélectionneur et, malgré l’absence de Yannick Bolasie, forfait, les Congolais n’envisagent évidemment que la victoire à domicile. Mais attention car en face se présente un Gabon lui aussi en plein renouveau depuis la nomination de Patrice Neveu, ancien sélectionneur de… la RDC ! Après les victoires contre le Burkina Faso (1-0) et le Maroc (3-2) le mois dernier en amical, les Panthères tenteront de confirmer en s’appuyant sur leur star Pierre-Emerick Aubameyang. Ménagés en début de semaine à l’entraînement, Mario Lemina et Denis Bouanga seront là eux aussi.

Didier Six pas à Bamako pour «cueillir des cerises»

De son côté, l’Afrique de l’Ouest vibrera pour un derby entre le Mali et la Guinée, tous deux 8es de finaliste de la dernière CAN. Après deux rassemblements perturbés par une pluie d’absence, les Aigles devront dicter leur loi d’entrée à domicile. Mais il faudra composer sans Moussa Marega, actuellement en difficulté à Porto. Côté guinéen, le mandat de Didier Six a mal débuté le mois dernier avec une défaite inquiétante face aux Comores (0-1) suivie d’un revers sur le fil contre le Chili (2-3). «On ne vient pas cueillir des cerises ici», a toutefois prévenu Six. « Un match nul me convient. Je suis preneur.» Pour l’occasion, le Syli National comptera sur le retour de sa star Naby Keita.

Plus au Nord, l’Algérie, tenante du titre, commence la défense de sa couronne en recevant le champion d’Afrique 2012, la Zambie, à Blida. Alors qu’aucune absence majeure n’est à déplorer (Yacine Brahimi est excusé pour ce rassemblement, mais il n’est plus un titulaire en puissance), les Fennecs chercheront forcément à commencer par une victoire contre des Zambiens privés de leur jeune garde (Patson Daka, Enock Mwepu et Fashion Sakala), laissée à disposition des U23 pour la CAN. Cela n’a pas empêché les Chipolopolo d’effectuer des déclarations d’avant-match plutôt audacieuses. «Nous avons hâte de les battre pour améliorer nos chances de qualification. Nous sommes prêts à relever le défi et ne pas être intimidés par quoi que ce soit», a par exemple glissé le milieu de terrain Clatous Chama.

Les Comores revanchards

De leur côté, le Ghana et l’Afrique du Sud s’affronteront à Cape Coast. Sur le déclin ces dernières années, les Black Stars n’ont plus joué depuis leur élimination en 8es de finale de la CAN 2019 contre la Tunisie (1-1, 4-5 tab), le 8 juillet dernier, ce qui a récemment conduit André Ayew à pousser un coup de gueule. Autant dire que les coéquipiers de l’ancien Marseillais vont devoir faire preuve de sérieux sous peine de se laisser surprendre par des Bafana Bafana redoutables en contre avec la flèche Percy Tau et le finisseur Lebo Mothiba.

A suivre également le match entre les Togo et les Comores qui sera un remake de la double confrontation dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022 qui avait vu les Eperviers éliminer les Cœlacanthes en septembre. Dans l’autre match du groupe, l’Egypte, privée de Mohamed Salah, forfait, devra quant à elle tenir son rang à domicile face au Kenya. De son côté, le Rwanda effectue un périlleux déplacement au Mozambique.

Le programme de jeudi (horaires en temps universel; pour la France ajoutez 1 heure)

16h

Mozambique-Rwanda (Groupe F)
Egypte-Kenya (Groupe G)
Togo-Comores (Groupe G)

19h

Mali-Guinée (Groupe A)
Ghana-Afrique du Sud (Groupe C)
RD Congo-Gabon (Groupe D)
Algérie-Zambie (Groupe H)

Sur le même sujet : le programme complet de la 1ère journée