CAN 2023 : primes impayées, les joueurs de la Gambie boycottent et menacent !

Dans une escalade de tensions inattendue à quelques jours du coup d'envoi de la CAN 2023, les joueurs de l'équipe nationale de la Gambie ont pris une décision radicale en réponse au non-paiement de leurs primes promises, menant à un boycott d'une séance d'entraînement ouverte au public et à des menaces supplémentaires.

Cet événement survient quelques jours seulement avant le début de la Coupe d'Afrique des Nations 2023, soulevant des inquiétudes forcément légitimes. Selon diverses sources, la décision des joueurs de boycotter la session d'entraînement prévue mardi 9 janvier 2024, au Stade de l'Indépendance de Bakau en Gambie, était une réponse directe à l'échec des autorités à honorer leurs engagements financiers. Les primes en question s'élèveraient à 15 000 dollars par joueur, promises pour la qualification au prestigieux tournoi continental.

Au lieu de participer à la dernière séance d'entraînement publique, censée marquer les adieux avec les supporters, les joueurs ont choisi de s'abstenir, laissant de nombreux fans et supporters déçus puisque seul le sélectionneur Tom Saintfiet et son staff se sont présentés au public. La situation s'est intensifiée au point où les forces de sécurité ont dû intervenir, utilisant des gaz lacrymogènes pour disperser la foule après des confrontations avec les responsables de la Fédération Gambienne de Football (GFF), comme rapporté par le média Wiwsport.

Le départ pour la CAN aussi boycotté ?

Saintfiet a reconnu les griefs des joueurs lors d'un point de presse, confirmant que leur absence de l'entraînement était liée à des préoccupations financières. Toutefois, il n'a pas divulgué le montant total des primes impayées. Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Bakary Y. Badjie, a de son côté affirmé que le gouvernement n'avait aucune dette envers les joueurs, notant que les bonus avaient été entièrement payés à la fin de chaque rencontre. Le ministre a précisé que les 11,1 millions de dalasis (environ 150 000 euros) offerts récemment étaient un signe de récompense pour la qualification de l'équipe à la CAN, et non liés à leurs primes de match.

Quoi qu'il en soit, cette situation crée une atmosphère de tensions et d'incertitude autour de l'équipe nationale de Gambie à l'approche de la CAN puisque les joueurs menaceraient désormais de boycotter leur départ pour la Côte d'Ivoire. Pour rappel, les quarts de finaliste de la dernière édition doivent entrer en lice contre le Sénégal lundi 15 janvier.

CAN 2023 : primes impayées, les joueurs de la Gambie boycottent et menacent !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.