Battu lors du premier match par le Nigeria (2-1) puis accroché par la Gambie (1-1), le Ghana, champion en titre, est à la peine dans cette édition 2011 de la Coupe d’Afrique des Nations 2011. Pour Orlando Wellington, entraîneur des Black Starlets, la tâche s’annonce compliquée, d’autant qu’il est privé de ses meilleurs éléments, dont le joueur de l’OM, Jordan Ayew. « Nous sommes venus à cette CAN pour défendre notre titre. Mais, nous sommes déçus par les résultats de nos deux premiers matchs. Tout le monde a vu que la Gambie n’est pas une petite équipe. Même en supériorité numérique, elle n’a pas été facile à jouer, a-t-il affirmé sur le site de la CAF. Je dois avouer que mes joueurs ont bien joué. Je ne leur en veux pas. Les poteaux et la barre transversale nous ont empêchés de gagner. Le football est ainsi fait. Il faut aussi de la chance, celle qui nous a fait défaut aujourd’hui. […] Je regrette vraiment l’absence de Jordan Ayew. Mais, je dois faire remarquer que l’état de la pelouse a été décrié. Elle peut gêner le jeu de n’importe quel joueur. Je ne suis pas sûr que s’il était là, il s’en sortirait mieux que ses camarades. »