CAN 2023 :  le Nigeria tranche sur le sort de son sélectionneur

Le Portugais Jose Peseiro, sélectionneur du Nigeria depuis mai 2022, divise au pays des Super Eagles. Malgré des résultats en dents de scie (4 victoires et 5 défaites en 9 matchs), il a réussi à qualifier son équipe pour la prochaine Coupe d'Afrique des nations. Mohammed Sanus, le secrétaire général de la NFF, s'est exprimé à propos de son avenir.

Au micro de PromptNews, le dirigeant nigérian a ainsi déclaré : « Honnêtement, la fédération n'a pas eu de réunion avec Peseiro au sujet de son contrat ou d'une prolongation. Pour l'instant, il a un contrat qui tient jusqu'à la Coupe d'Afrique des Nations. On fera un bilan de sa performance après la CAN avant d'ouvrir de nouvelles discussions avec lui. Notre objectif est maintenant de préparer l'équipe pour une super performance en Côte d'Ivoire. » Malgré les critiques à son égard, l'entraîneur de 63 ans devrait donc bien rester à la tête des Super Eagles au moins jusqu'à la CAN 2023. Il tentera de faire mieux que lors de la dernière édition, durant laquelle les troupes nigérianes avaient vu leur aventure se stopper face à la Tunisie (0-1) dès les huitièmes de finale.

Le référendum annulé !

La Fédération nigériane envisageait il y a encore une quinzaine de jours de soumettre l'avenir du sélectionneur portugais à… un référendum ! Une façon originale de décider s'il devait continuer à entraîner l'équipe nationale au terme de son contrat, qui expirait le 30 juin dernier. Finalement, grâce à sa qualification pour la CAN 2023, il a été prolongé jusqu'au célèbre tournoi continental, sans référendum. Les fans des Super Eagles auraient été facturés pour leurs appels, ce qui aurait permis de générer des revenus pour renflouer les comptes de la Fédération et de payer les salaires de Peseiro, dont les émoluments s'élèvent à 70 000 euros par mois. Toutefois, avec les récentes déclarations du secrétaire général de la NFF, cette idée loufoque semble bel et bien avoir été mise de côté. Peut-être reviendra-t-elle sur la table en début d'année prochaine…

CAN 2023 :  le Nigeria tranche sur le sort de son sélectionneur
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.