Coupe du monde 2026 : Kondogbia frustre le Mali

Pour son deuxième match des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, le Mali a été tenu en échec par la Centrafrique au stade du 26 Mars de Bamako (1-1). Après être montés d’un cran en seconde période, les hommes d’Eric Chelle, ont ouvert le score mais ont rapidement été rejoints par leurs adversaires, faisant entrer les supporters maliens dans une colère noire.

Il n’y avait pas de round d’observation pour cette deuxième sortie consécutive des hommes d’Eric Chelle à domicile. En effet, après quelques balbutiements, à l’image d’un centre traversant la surface depuis la droite, les Aigles faisaient passer le premier frisson dans la défense centrafricaine. Yves Bissouma déclenchait notamment près du point de penalty un tir contré de justesse par un défenseur adverse (20e). Une occasion à laquelle répondaient aussitôt les Fauves du Bas-Oubangui, qui armaient en l’occurrence une dangereuse frappe dans la surface adverse, avant de se faire chiper le cuir in extremis dans les pieds (22e). Les Aigles causaient à leur tour un nouveau coup de chaud dans le dernier tiers centrafricain, mais cette fois, le gardien faisait barrage face à une frappe à bout portant à gauche (29e).

Il s’agissait là des prémices d’une domination qui allait s’accentuer en seconde mi-temps, avec plusieurs occasions à la clé. Car, au retour de la pause, Moussa Doumbia décochait une puissante frappe lointaine claquée en corner par Dominique Youfeigane sur sa gauche (59e). Une minute plus tard, Bissouma, lancé en profondeur dans le couloir droit par Hamari Traoré, tirait lui dans les bras du portier lorientais (60e). Dans la foulée, son coéquipier voyait sa reprise de l’intérieur du pied fuir le cadre face au gardien (61e).

Kondogbia embrase Bamako

Les Aigles étaient finalement récompensés dans le dernier quart d’heure par l’ouverture du score du nouveau rentrant Kamory Doumbia. À la réception d’un centre délivré depuis la droite par de Fousseni Diabaté, lui aussi sorti du banc, le meneur de jeu du Stade Brestois, déjà buteur vendredi, plaçait une tête imparable dans le coin droit de Youfeigane (1-0, 76e). Une avance de courte durée cependant puisque, trois minutes plus tard, sur un centre de Vénuste Baboula, Geoffrey Kondogbia catapultait de la tête le cuir dans la lucarne d’Ismael Diawara (1-1, 79e). Une égalisation qui déclenchait l’ire des supporters maliens jetant des projectiles sur la pelouse, et qui provoquait une altercation des Centrafricains avec le staff malien.

Le match reprenait après une dizaine de minute d’interruption. Mais le score n’évoluera plus, au grand dam des Aigles poussant dans les dernières minutes pour reprendre l’avantage. Le Mali, victorieux du Tchad vendredi, conserve la tête du I mais court le risque de se faire coiffer au poteau par les Comores en cas de victoire mardi face au Ghana. Les Centrafricains glanent eux leur premier point et occupent l’avant-dernière place devant le Tchad, bon dernier avec 2 défaites en autant de match.

Les compos de Mali-Centrafrique

Compos Centrafrique Mali

Coupe du monde 2026 : Kondogbia frustre le Mali
Prudence Ahanogbe