Patrice Motsepe

Lancé en 2009, le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), dont la 7e édition débute vendredi en Algérie, n’a pas vraiment atteint les sommets espérés, notamment en termes de notoriété. Dans ce contexte, des rumeurs ont circulé ces derniers jours affirmant que la Confédération africaine de football (CAF) pourrait décider d’enterrer cette compétition une fois passée cette édition. Une information démentie ce mercredi par le secrétaire général de l’instance panafricaine, Veron Mosengo-Omba.

«Je peux vous dire que ce ne sera pas la dernière édition du CHAN. Cependant, je peux vous dire que nous réfléchissons à une réorganisation de cette compétition pour la rendre plus attractive», a ainsi glissé le dirigeant en conférence de presse à Alger, en évoquant notamment l’hypothèse d’opter à l'avenir pour des co-organisations. Rappelons que cette édition comprend déjà une petite révolution avec le passage de 16 à 18 sélections.

L’avenir du football africain discuté jeudi

En parallèle, la CAF a annoncé à travers un communiqué que des «réunions-clés» pour l’avenir du football africain se tiendront jeudi à Alger. «Les réunions, qui seront présidées par le président de la CAF, Dr Patrice Motsepe, discuteront de questions clés relatives au football continental, notamment de la stratégie pour rendre la CAF autonome et compétitive au niveau mondial», a indiqué l'instance. «La première réunion sera tenue par le Comité Exécutif de la CAF dans la matinée, suivie d'une réunion des Présidents des Associations Membres de la CAF.» La Super League africaine, dont le lancement est prévue au mois d'août, devrait notamment être au menu des discussions.

Ces différentes réunions seront fermées aux médias mais une conférence de presse de Motsepe est annoncée à l’issue de celles-ci à 16h au stade Nelson Mandela de Baraki.