Exclu juste avant le match décisif contre le Portugal pour s’être battu avec son coéquipier Sulley Muntari et son coach James Kwesi Appiah, Kevin Prince Boateng est sorti de son silence pour indiquer sa version des faits. « ‘J’étais en train de plaisanter durant un match d’entraînement avec Muntari. Je me suis un peu moqué de lui en lui disant qu’il était peut-être temps qu’il devienne arbitre. L’entraîneur a pensé que je l’avais insulté mais ce n’était pas vrai. La vérité, c’est que le coach avait déjà des problèmes avec moi et il a commencé à m’insulter devant tout le monde. Mes coéquipiers ont tout entendu. Voilà la véritéé, a-t-il confié à la Sky. « Cela s’est produit dimanche après-midi et ils m’ont renvoyé le jeudi suivant. Pourquoi je n’ai pas été exclu plus tôt ?«