Le Ghana s’est incliné face aux Etats-Unis pour son premier match de la Coupe du monde 2014 (2-1). Un résultat qui compromet les chances de qualifications des Black Stars pour les 8es de finale, dans un groupe G où il faudra encore affronter l’Allemagne et le Portugal.


Très mauvais résultat pour le Ghana. Attendus dans le groupe G après la victoire de l’Allemagne sur le Portugal, les Black Stars se sont sabordés en fin de partie après avoir couru tout le match après le score pour rattraper une entame de match indigne du niveau qu’ils ont pu afficher par moments. Il aura seulement fallu 30 secondes de jeu pour que toute la préparation d’avant-match s’envole en fumée.

30 secondes pour tout gâcher

Le temps pour Dempsey de se jouer de Boye après une touche pour aller battre Kwarasey d’une frappe appuyée au sol (1e). Entame de match cauchemardesque pour les hommes de James Kwesi Appiah, mais ils ne s’en laissaient pas compter. Contraints de recoller au score, ils prenaient le jeu à leur compte et assiégeaient le camp américain. Domination sans occasion dangereuse malgré les débordements d’Atsu ou Jordan Ayew, qui ne parvenaient pas à trouver Gyan dans la zone de vérité.

De son côté Boye tentait de se racheter sur une montée rageuse, sans succès (25e). Gyan alertait Howard sur un tir en dehors de la surface, mais le dernier rempart américain était à la parade (32e). Jordan Ayew avait la balle d’égalisation au bout du pied (45e+4), mais manquait complètement son plat du pied sur un service en retrait face au but grand ouvert.

21 tirs au but, 8 cadrés

Dans les mêmes dispositions au retour des vestiaires, les Black Stars instauraient le siège du but des hommes de Jürgen Klinsmann, mais ne trouvaient toujours pas le chemin des filets malgré de nouvelles tentatives d’Atsu, très en vue (53e et 62e), et Muntari (55e). Howard était encore à la parade devant Gyan pour éloigner le danger (59e et 66e). Mais à force de plier, les Américains allaient finir par rompre. Sur une astucieuse talonnade de Gyan, André Ayew se glissait dans la surface de réparation pour glisser un extérieur du pied victorieux (1-1, 82e). Egalisation somme toute méritée… avant de craquer.

Alors que les derniers instants s’annonçaient intenses et délicats pour des Américains qui piochaient physiquement, les Ghanéens allaient faire preuve de naïveté sur un corner anodin. Brooks échappait au marquage de Boye pour placer une tête victorieuse synonyme de victoire pour les siens. Sonné, le Ghana ne reviendra pas. Si les Black Stars ont été séduisants dans le jeu, leur manque criant de réalisme leur a coûté très cher au final. Ce revers compromet leurs chances de qualification car désormais il faudra aller faire des résultats contre les Allemands et les Portugais.

 Les compositions de départ

Ghana : Kwarasey – Opare, Mensah, Boye, K. Asamoah – Rabiu, Muntari – Jordan Ayew, Atsu, André Ayew – Gyan.

Etats-Unis : Howard – Jonhson, Besler, Cameron, Beasley – Beckerman, Jones – Bedoya, Bradley, Dempsey – Altidore.