Côte d’Ivoire : Gasset – “Haller perdait beaucoup de sang”

Premier buteur de la Côte d’Ivoire lors de la large victoire 9-0 face aux Seychelles, vendredi soir au Stade olympique d'Ebimpé à Abidjan, dans le cadre de la première journée des éliminatoires pour la Coupe du monde 2026, Sébastien Haller a été remplacé à la mi-temps par le sélectionneur Jean-Louis Gasset. Par mesure de précaution.

Auteur de l’ouverture du score sur penalty au bout de la 20e minute de jeu, et ainsi de sa 8e réalisation sous le maillot des Éléphants (21 sélections), Sébastien Haller a laissé sa place à la mi-temps à Jean-Philippe Krasso, lui, auteur du 7e but ivoirien en fin de partie (84e). Un remplacement ayant interrogé les journalistes en conférence de presse d’après-match, alors que l’avant-centre de 29 ans aurait pu soigner ses statistiques en seconde période et ainsi engranger davantage de confiance, au vu de sa mauvaise passe au Borussia Dortmund.

Trois points de suture

En vérité, l’ancien buteur de l’Ajax Amsterdam a été victime d’une blessure au visage, a expliqué Jean-Louis Gasset. Le technicien français a préféré le sortir par sécurité. « Sébastien Haller est sorti à la mi-temps parce qu'il perdait beaucoup de sang. Ce n'est pas une blessure à l'arcade mais juste au-dessus de la paupière. Les médecins lui ont mis une compresse, mais l'œil était complément fermé. Ce n'était pas la peine de prendre un risque puisqu'il avait déjà marqué, ce qui me fait plaisir, et le score était pratiquement acquis. Les médecins m'ont dit qu'ils allaient lui mettre trois points de suture », a développé le sexagénaire face à la presse.

Plus de peur que de mal donc. Reste à savoir si l’ex-international Espoirs français sera apte pour le déplacement à Dar es Salaam en Tanzanie lundi, pour affronter la Gambie dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires.

Côte d’Ivoire : Gasset – “Haller perdait beaucoup de sang”
Prudence Ahanogbe