Coupe du monde 2026 (Q) : la Côte d’Ivoire atomise les Seychelles 9-0 !

Ce vendredi soir, la Côte d’Ivoire a infligé une déculottée aux Seychelles (9-0) pour son premier match des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, au Stade olympique d'Ebimpé. Sept buteurs différents, dont deux auteurs d’un doublé, ont permis aux Éléphants rassurer leur public à moins de deux mois de la CAN. Restera à confirmer face à la Gambie, principal outsider dans le groupe F.

Comme il fallait s’y attendre, la Côte d’Ivoire prenait d’entrée les devants en attaque. Sébastien Haller s’élevait plus haut que tout le monde et reprenait du bout du front un corner tiré du coin droit, à côté du montant gauche de Carlos Simeon (3e). Simon Adingra tirait lui dans les bras du portier de Ware FC au premier poteau après une percussion à droite (6e), et récidivait deux minutes plus tard (8e). De son côté, Karim Konaté préférait frapper sur le gardien plutôt que d’assurer la passe en retrait pour son coéquipier seul sur la gauche (12e). Willy Boly mettait lui aussi la main à la pâte en reprenant, au-dessus, un corner provenant de la droite (14e).

4-0 à la mi-temps

Les pachydermes finissaient par briser la défense seychelloise à la faveur d’un penalty logiquement sifflé pour Konaté, fauché dans la surface par Simeon. Sans trembler, Haller prenait le contrepied parfait du gardien de 25 ans et ouvrait le score pour les siens (1-0, 20e). L’arrière-garde des Pirates s’effondrait ensuite littéralement en concédant trois buts en l’espace de 25 minutes. Ibrahim Sangaré reprenait d’abord seul au second poteau un corner botté de la gauche par Jérémie Boga et dévié au premier poteau par Seko Fofana (2-0, 24e). Deux minutes après une reprise d’Haller sur la transversale (34e), et quelques secondes après un sauvetage in extremis de Simeon près de son poteau gauche (35e), Adingra crochetait son vis-à-vis sur la gauche et enroulait le cuir dans la lucarne (3-0, 36e).

Un, deux, trois, puis quatre buts à zéro quatre minutes plus tard sur un deuxième penalty, cette fois sifflé pour Franck Kessié, victime d’une intervention rugueuse de Lucas Panayi dans la surface, et transformé par Konaté (4-0, 40e). Un petit événement pour le jeune avant-centre du RB Salzbourg, puisqu’il fêtait là de sa première réalisation en 9 sélections avec les Éléphants.

Balade à l’ivoirienne

En seconde période, on prenait les mêmes – ou presque – et on recommençait. Après un une-deux avec Konaté, Seko Fofana battait Simeon sur sa droite, débloquant son compteur depuis novembre 2022 (5-0, 60e). À noter que le portier avait repoussé l’échéance de quelques secondes au moyen de deux grosses parades (57e, 58e). Claquant au-dessus de sa transversale une tête consécutive à un coup franc de Boga (62e), le numéro 23 seychellois cédait de nouveau sur une réalisation du rentrant Hamed Traoré, lui aussi auteur de son premier but sous le maillot orange (6-0, 78e).

Le calvaire se poursuivait pour les Pirates, alors qu’ils concédaient un troisième penalty, provoqué et transformé à l’aide d’une panenka par Jean-Philippe Krasso (7-0, 84e). Dans le temps additionnel, Hamed Traoré giclait dans le dos d’un défenseur adverse et interceptait une relance du gardien pour le 8-0 et son deuxième but personnel de la soirée (90e+4). Le portier buvait le calice jusqu’à la lie en accompagnant du regard le dernier but, servi sur un plateau à Konaté par Krasso ; le natif de Koumassi en profitait pour inscrire lui aussi le doublé (9-0, 90e+5).

Résultat de cette promenade de santé, la Côte d’Ivoire s’empare solidement de la première place dans le groupe F, tandis que les Seychelles occupent la dernière place. Lundi, la bande à Jean-Louis Gasset se déplacera à Dar es Salaam (Tanzanie) pour y défier dans le cadre de la deuxième journée, la Gambie, un adversaire d’une tout autre envergure que les adversaires du soir.

La compo de la Côte d'Ivoire contre les Seychelles

Compo Côte d'Ivoire seychelles

Coupe du monde 2026 (Q) : la Côte d’Ivoire atomise les Seychelles 9-0 !
Prudence Ahanogbe