Côte d’Ivoire : une étoile montante forfait pour la CAN ?

L’hécatombe se poursuit dans le secteur offensif de l’équipe de Côte d’Ivoire à quelques encâblures de la CAN 2023.

L’inquiétude est à son comble dans l’antichambre des Éléphants, à J-16 du match d’ouverture de la CAN à domicile contre la Guinée-Bissau (le 13 janvier 2024). Alors qu’elle doit gérer les cas Sébastien Haller (Borussia Dortmund), Jonathan Bamba (Celta Vigo) ou encore Hamed Junior Traoré (Bournemouth), tous incertains pour la compétition en raison de blessures, la sélection ivoirienne doit en plus composer avec l’indisponibilité de Simon Adingra.

Sorti à la mi-temps du match de championnat contre Crystal Palace (1-1) la semaine passée, l’ailier de Brighton est out pour au moins quatre semaines d’après son entraineur Roberto De Zerbi, de passage ce mercredi en conférence de presse de veille de match comptant pour la 19e journée de Premier League. Il souffre d’une blessure aux ischio-jambiers, a précisé son club sur son site officiel.

Une ruse de Brighton ?

Cette nouvelle résonne comme un coup de massue sur la tête du sélectionneur du Séléfanto, Jean-Louis Gasset, qui annoncera jeudi sa liste pour la CAN. Et pour cause, ce dernier vient peut-être de perdre un autre rouage essentiel de son attaque. En novembre dernier, le natif d’Abobo avait été déterminant lors des deux premières journées des éliminatoires pour la Coupe du monde 2026 disputées en tant que titulaire. Aligné sur le flanc droit contre les Seychelles (9-0), il avait ponctué sa partition de son premier but en sélection, puis avait donné énormément de fil à retordre à la défense de la Gambie (0-2) trois jours plus tard sur l’aile gauche.

Adingra postulait clairement à une place de titulaire à la CAN, alors que Wilfried Zaha n’est plus forcément en odeur de sainteté auprès du staff. Son possible forfait soulève toutefois des interrogations chez les supporters ivoiriens. Ceux-ci soupçonnent un stratagème du club anglais ayant pour objectif de bloquer le joueur cet hiver, sachant que le Japonais Kaoru Mitoma se retrouve dans la même situation. Lui, déclaré victime d’une gêne à la cheville, manquera la Coupe d’Asie (12 janvier-10 février 2024) avec les Samouraïs Bleus.

Côte d’Ivoire : une étoile montante forfait pour la CAN ?
Prudence Ahanogbe