Côte d’Ivoire : un vainqueur de la CAN 2015 arrête à 30 ans

Clap de fin pour Wilfried Kanon. À 30 ans, le défenseur central ou latéral gauche a été contraint de mettre un terme à sa carrière sportive.

9 juillet 2022. Alors qu’il disputait la 13e journée du championnat finlandais avec Helsinki IFK, Wilfried Kanon se faisait remplacer au bout de la 23e minute de jeu, sept minutes seulement après avoir récolté un carton jaune. Loin de s’en douter, l’ancien de Pyramids FC venait de jouer son dernier match en compétition.

Un problème cardiaque

En effet, le géant d’1,90m a passé le reste de la saison 2021-2022 à l’écart du groupe helsinkien pour se retrouver sans club à l’ouverture du mercato hivernal 2023 (1er janvier). S’en suivra six mois de chômage au terme desquels il s’engagera avec le club koweïtien d’Al-Jahra SC, le 1er juillet dernier. Mais le gaucher n’aura jamais eu l’occasion de prouver sa valeur chez les “Fils des Martyrs”. Et pour cause, le natif de Tabou souffre d’un problème cardiaque déjà connu mais cette fois rédhibitoire.

C’est ce que révèle le média SportMania.ci ce mercredi sur sa page Facebook officielle. D’après les indiscrétions de la source ivoirienne, le joueur révélé à la CAN 2015 s’est auparavant écroulé lors d’un stage avec l’actuel 10e du championnat koweïtien. Après quoi, il a décidé de ranger ses crampons par précaution, il y a quelques mois « dans la plus grande discrétion ». Rappelons que Lille avait détecté cette anomalie dès 2015, à l’époque où le club français était intéressé par son profil, avant de freiner des quatre fers.

La CAN 2015, son premier et dernier trophée

À l’arrivée, Kanon aura connu sept clubs (Gloria Bistrita, Corona Brasov, ADO Den Haag, Pyramids FC, Al-Gharafa SC, Helsinki IFK et donc Al-Jahra SC) pour un total de 247 matches, 15 buts et 7 passes décisives. Il compte à son palmarès un seul trophée, celui de la CAN 2015 remportée avec la Côte d’Ivoire sous l’égide du technicien français Hervé Renard et en tant que cadre.

Appelé pour la première fois en sélection en 2014, Kanon s’est rapidement imposé comme un indiscutable chez les Éléphants à la veille de l’épopée d’hiver 2015. Mais son statut en pris un coup après sa mise de côté par Patrice Beaumelle entre septembre et décembre 2021. Rappelé pour une apparition furtive lors de la dernière CAN 2021 (22 minutes de jeu contre l’Algérie en phase de groupes) où les Ivoiriens s’étaient arrêtés aux huitièmes de finale, il est de nouveau écarté en mars et ne reviendra qu’en juin sous l’actuel sélectionneur Jean-Louis Gasset. Laissé sur le banc lors des éliminatoires de la CAN 2023 contre la Zambie (3-1) le 3 juin, il sera aligné d’entrée trois jours plus tard contre le Lesotho (0-0), pour ce qui sera sa 50e et dernière cape (3 buts). Sans lui, la bande à Sébastien Haller a retrouvé confiance et il n’était pas pressenti dans la liste pour le grand rendez-vous de janvier-février 2024.

Côte d’Ivoire : un vainqueur de la CAN 2015 arrête à 30 ans
Prudence Ahanogbe