Au terme d’un triste match, la Tunisie a validé son billet pour la Coupe du monde 2022 en résistant au Mali (0-0) ce mardi en barrage retour à Radès.

Forts de leur victoire 1-0 à Bamako à l’aller, les Aigles de Carthage se présentaient avec un mot d’ordre clair : tenir ! Le plan de Jalel Kadri était pourtant sur le point de voler en éclat après seulement 4 minutes lorsque Diadie Samassekou ouvrait le score pour les visiteurs de la tête sur corner. Sauf que ce but était refusé pour une position de hors-jeu franchement pas évidente. Pire, la VAR ne semblait pas avoir intervenu sur cette action qui va forcément faire parler…

Car, derrière, les Tunisiens se contentaient de défendre face à des Maliens qui monopolisaient le ballon (62% de possession) mais manquaient cruellement d’imagination dans les trente derniers mètres, comme à l’aller. A l’image de ce tir de Bissouma qui frôlait le poteau, les hommes de Mohamed Magassouba tentaient d’emballer la partie au retour des vestiaires. Peine perdue car on assistait ensuite de nouveau à un match très haché et sans véritable opportunité pour les visiteurs, si ce n’est un tir malien contré in extremis par un Tunisien qui frôlait le CSC.

Sans briller, les Aigles de Carthage assurent l’essentiel en se qualifiant pour leur deuxième Mondial consécutif. Pour le Mali, le rêve d’une première Coupe du monde attendra en revanche…

Les compos

Tunisie : Ben Said – Dräger, Ghandri, Talbi, Maaloul – Laidouni, Chaalali, Ben Romdhane – Sliti, Jaziri, Msakni.

Mali : Mounkoro – H. Traoré, Kouyate, Fofana, M. Haidara – Bissouma, Samassekou, A. Haidara – A. ‘Malouda' Traoré, Djenepo, Diaby.