equipetypelibres-2.jpg

Souleymane Diawara, Landry N’Guemo, Ndri Romaric : sans contrat à l’issue d’expériences ratées, de blessures à répétition ou tout simplement désireux d’aller voir plus haut, ils ont tous un point en commun : ils sont libres en ce mercato d’été.


Fabien Farnolle (ex-Clermont, Ligue 2) : Après quatre saisons à Clermont qui lui ont permis de se révéler, le gardien international béninois a envie d’aller voir plus haut. Logique quand on mesure 1m96. Suivi par l’OM l’an dernier, le géant de 29 ans aspire à rejoindre enfin la L1 après un début de carrière compliqué. Mais le temps passe et, pour l’instant, seule une formation de Jupiler League l’a contacté.

Onyekachi Apam (ex-Rennes) : En 2010, le roc nigérian quittait l’OGC Nice pour Rennes et 4,5 millions d’euros, précédé d’une flatteuse réputation. Quatre ans et deux saisons blanches (2010/11 et 2012/13) plus tard, il n’a disputé que 31 matches en Bretagne. La faute à des blessures à répétition. Libre depuis janvier dernier, sa polyvalence (il peut jouer en défense centrale et sur les flancs) est pourtant appréciable. S’il retrouve la confiance, sa puissance et sa vitesse feront le reste.

Souleymane Diawara (ex-OM) : A 35 ans, le Sénégalais est plutôt sur le déclin. Mais son expérience (325 matches de Ligue 1 disputés !) peut toujours s’avérer précieuse pour un club un peu moins huppé que l’OM qu’il a quitté en héros en mai après cinq ans de bons et loyaux services. Si Montpellier n’est pas très chaud pour l’accueillir, Lille reste une destination possible pour le double champion de France.

Brahim Ferradj (ex-Brest, Ligue 2) : Comme Apam, il n’a pas été épargné par les blessures ces dernières années (deux ruptures des ligaments croisés notamment). Des saisons blanches qui ont fait passer l’international algérien d’espoir de Ligue 1 à anonyme joueur de Ligue 2. Il n’a que 26 ans et son potentiel est intact…

Sigamary Diarra (ex-AC Ajaccio) : A 30 ans, le Malien est désormais un habitué de la Ligue 1. Malgré la relégation d’Ajaccio, il peut espérer rebondir parmi l’élite. Pour l’y aider, il s’appuiera évidemment sur sa vitesse, mais aussi sur sa polyvalence, qui lui permet de jouer sur tout le flanc gauche, même si c’est l’attaque qu’il préfère.

Landry N’Guemo (ex-Bordeaux) : Titulaire par intermittence pour cause de blessures lors de ses deux dernières saisons à Bordeaux, le Camerounais a disputé le match des Lions face au Brésil lors du Mondial (1-4). Le milieu de 28 ans a tapé dans l’œil de Bursaspor mais dispose aussi de pistes en Espagne et en Angleterre.

Eric Tié Bi (ex-ETG) : Après quatre saisons passées avec Evian Thonon Gaillard (64 matches de Ligue 1), l’Ivoirien a acquis une certaine expérience à bientôt 24 ans. Infatigable harceleur et récupérateur au milieu de terrain, il lui reste à franchir un palier en s’affirmant comme titulaire indiscutable.

Romaric (ex-Bastia) : Assurément LA bonne affaire de cette équipe. Non retenu pour le Mondial, l’Eléphant sort néanmoins d’une saison correcte qui lui a permis de se relancer (4 buts et 2 passes décisives). A 31 ans, il peut encore rendre des services pendant quelques saisons. A Bastia, où une prolongation de contrat lui a été soumise, ou ailleurs.

Mouritala Ogunbiyi (ex-Nîmes, Ligue 2) : Le moins connu de l’équipe mais pas le moins talentueux. Redoutable passeur décisif (27 assists lors de ces deux saisons à Nîmes), l’international béninois est aussi buteur à ses heures (10 buts en deux saisons). A 31 ans, si l’ancien de l’Etoile du Sahel veut sauter le pas et découvrir la Ligue 1, c’est le moment ou jamais !

Jonathan Ayité (ex-Brest, Ligue 2) : Bon ok, en ce moment, c’est plutôt son frère, Floyd, désormais pensionnaire du SC Bastia, qui attire la lumière. C’est oublier que Jonathan, bientôt 29 ans, reste sur une saison accomplie avec le Stade Brestois, inscrivant 7 buts en 16 titularisations en L2. Peut-être pas un titulaire en puissance, le Togolais, joueur de profondeur, reste un joker appréciable.

Salim Arrache (ex-Chengdu Tianceng) : Considéré comme libre par le site de l’UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels), l’Algérien s’est exilé en Chine en février. Malgré ses 32 ans, il en a encore sous la semelle, comme il l’a prouvé avec Ajaccio, contribuant à faire chuter l’OL l’automne dernier (2-1). Rapide et dribbleur, il reste capable de coups d’éclat.

equipetypelibres-2.jpg

 Et aussi :

Adama Coulibaly (ex-Auxerre, Ligue 2) : A 33 ans et avec 299 matches de Ligue 1 au compteur, l’expérience du Malien, qui a connu l’Europe avec le RC Lens et l’AJ Auxerre, pourrait dépanner bien des clubs.

Laurent Agouazi (ex-Caen, Ligue 2) : A la fête lors de la saison 2012/13 qui avait marqué ses débuts avec la sélection d’Algérie, le milieu défensif de 30 ans a perdu sa place de titulaire à Caen en 2014. Il devrait rebondir, sans doute en Ligue 2. Sochaux envisage de lui faire passer un essai.