Rentré du côté de l’Espanyol de Barcelone avec cinq jours de retard après la CAN 2013, Mubarak Wakaso n’a pas échappé à une sanction disciplinaire de la part du club catalan. Le co-meilleur buteur du tournoi avec quatre réalisations s’est vu infliger une amende de 10 000 euros par ses dirigeants. L’excuse de son état fiévreux n’a pas suffit à l’en faire échapper.