La Coupe du monde des moins de 17 ans, dont l’édition 2019 s’ouvre ce samedi au Brésil, a déjà vu passer de nombreux talents en devenir. Récapitulatif.

Avant de se révéler au grand public, plusieurs stars ont débuté à la Coupe du monde U17. Au niveau mondial, la liste est belle : Neymar, Kaka, Xavi, Gianluigi Buffon, Alessandro Del Piero, Toni Kroos, Carlos Tevez, Cesc Fabregas, David Silva, ou encore Emmanuel Petit. Sans oublier Ronaldinho, qui a la particularité d’avoir remporté la Coupe du monde en U17 et en A !

Côté africain, plusieurs stars continentales ont débuté leur carrière internationale par un Mondial U17. On pense au Ghanéen Michael Essien, 3e de l’édition 1999 en Nouvelle-Zélande, au Nigérian John Obi Mikel, éliminé dès la phase de groupes en 2003, ou encore au magicien tunisien Youssef Msakni, auteur de 3 buts lors de l’édition 2007, conclue par une élimination en 8es de finale. On citera aussi la génération 2003 du Cameroun avec Stéphane Mbia, Alex Song ou encore Landry N’Guémo, éliminée dès la phase de groupes.

Les Nigérians omniprésents

Niveau palmarès, le maître en la matière reste incontestablement l’ancien défenseur du Bayern Munich, Samuel Kuffour, sacré en 1991 avec le Ghana puis finaliste de l’édition suivante en 1993.

Plus récemment, le Lyonnais Bertrand Traoré a quant à lui atteint les 8es de finale avec le Burkina Faso en 2009. Ces dernières années, les Nigérians Kelechi Iheanacho (Leicester, meilleur joueur en 2013) et Victor Osimhen (Lille, meilleur buteur en 2015) ont remporté la compétition avec leur pays tout en brillant individuellement. Au total, 210 joueurs passés par le Mondial U17 ont ensuite disputé le Mondial en A. De quoi donner des idées aux 504 jeunes pousses présentes cette année au Brésil !

Sur le même sujet : l’Afrique peut-elle récupérer sa couronne au Mondial U17 ?