En visite à la FIFA, le milieu de terrain de l’AC Milan Kevin-Prince Boateng a rencontré le président de l’instance mondilale, Sepp Blatter pour évoquer la lutte contre le racisme. Le Ghanéen était attendu après avoir témoigné mercredi au procès des supporters accusés de chants racistes lors d’un match amical face à Pro Priata, le 3 janvier dernier. Un incident avait poussé le Black Star et ses coéquipiers à quitter la pelouse, obligeant l’arbitre à arrêter le match. « Je pense qu’ils m’ont insulté parce que je n’ai pas la peau blanche, ça arrivait aussi en Allemagne, pour moi il s’agit évidemment de racisme« , avait alors déclaré l’ancien de Portsmouth, avant d’ajouter cette fois à la FIFA : « Je suis convaincu que nous faisons une erreur fatale si nous croyons combattre le racisme en l’ignorant et en pensant qu’il peut s’en aller comme un mal de tête. Nous devons agir à chaque fois que nous y sommes confrontés.«