Victime de racisme au mois de janvier lors du match amical de son équipe de l’AC Milan face à Pro Patria, Kevin-Prince Boateng avait quitte le terrain accompagné de ses coéquipiers. Une démarche qui avait conduit à l’arrêt de la rencontre. Alors que le président de la FIFA avait condamné les supporters à l’origine des chants racistes, mais aussi l’attitude de Boateng qui avait causé l’interruption d’un match de football, Sepp Blatter va finalement avoir un entretien avec le milieu de terrain. Celui-ci est attendu le 22 mars à Zurich pour discuter sur les mesures à adopter face à ce fléau qui gangrène encore certains stades.