Marcel Desailly est sorti de son silence. Interrogé par Info Sport, l’ancien défenseur de l’équipe de France est monté au créneau pour défendre Laurent Blanc, son ancien partenaire et actuel patron des Bleus, empêtré dans une affaire de « quotas ethniques » sur fond de racisme et de discrimination. « Ce n’est pas du tout une affaire de racisme. Je voudrais protéger mon ami Laurent Blanc qui n’est pas du tout raciste. Je l’ai côtoyé pendant une quinzaine d’années. Je peux vous dire que là-dessus, j’en suis sur. Ses propos ont été déformés. A vouloir répondre rapidement et se justifier, il a commis des erreurs élémentaires dans son analyse globale. C’est tout, il faut que ça s’arrête la. Je vois les uns et les autres qui commencent à monter au front, je crois que l’on va un peu loin et qu’il faut remettre les choses a leur place« , a expliqué l’ancien international, né à Accra (Ghana).