France-Maroc : le coeur de Reynald Pedros penche pour…

Reynald Pedros, le sélectionneur du Maroc, était un excellent footballeur. S'il a représenté l'équipe de France à 25 reprises (4 buts) dans ses jeunes années, il se retrouve dans une situation particulière puisqu'il va défier les Bleues mardi à l'occasion des huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine. Mais le technicien s'est montré très clair.

Ça fait trois ans qu’on travaille d’arrache-pied pour atteindre des objectifs inespérés, incroyables, improbables et on arrive à les réaliser avec cette équipe, cette Fédération, ce groupe de joueuses absolument fantastiques. J’aime vraiment ce pays, je l’ai découvert, j’y vis très bien, je suis très heureux d’entraîner là-bas.” a d'abord déclaré l'ancien entraîneur des féminines de l'OL, ce lundi en conférence de presse, avant de trancher. C’est un match particulier parce que je suis français et que mon staff est français mais mon cœur est marocain.” D'ailleurs, Pedros ne sera pas le seul à vivre ce match de façon particulière…

Le sélectionneur du Maroc s'est ensuite montré on ne peut plus clair quant à la façon dont il aborde cette rencontre : “Aujourd’hui, je n’aurai absolument aucun scrupule, ni aucun remord à battre l’équipe de France. Je ferai tout pour qu’on se qualifie pour les quarts de finale. On verra ce qui se passera à la fin du match. C’est un match particulier oui mais pour moi, c’est un match à gagner pour le Maroc.

Une qualification déjà historique !

Le simple fait de réussir à qualifier les Lionnes de l'Atlas pour cette Coupe du monde 2023 était déjà un exploit en soi. En effet, l'équipe nationale féminine marocaine n'avait jamais participé à un Mondial ! Mais grâce à leur position de finaliste de la dernière CAN, les Marocaines ont pu être de l'aventure en Australie et en Nouvelle-Zélande. Et quelle aventure ! Après des débuts humiliants (défaite 6-0 face à l'Allemagne), les troupes de Pedros ont su l'emporter devant la Corée du Sud puis la Colombie. Deux victoires courtes (1-0), mais suffisantes pour voir la phase à élimination directe. Et parce que dans le sport de très haut-niveau on veut toujours aller plus loin, les Lionnes se donneront corps et âme sur le terrain mardi (13h) au Hindmarsh Stadium d'Adélaïde. En espérant continuer à faire rêver tout un peuple, qui n'a pas oublié la défaite des garçons en demi-finale du Mondial 2022 face aux Bleus de Didier Deschamps…

France-Maroc : le coeur de Reynald Pedros penche pour…
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.