Marcel Desailly est né au Ghana mais est devenu international français. Il était donc l’interlocuteur parfait pour répondre à la polémique sur les « quotas ethniques » qui enflamme le football français. Mais l’ancien défenseur de l’OM, de Chelsea et de l’AC Milan, toujours aussi sage et réfléchi, n’a pas souhaité réagir. « J’ai suivi cette affaire de loin: je suis en ce moment au Ghana. C’est une histoire compliquée, qui m’a beaucoup surpris. Pour le moment, je ne connais pas tous les tenants et aboutissants de cette affaire. Je préfère attendre d’avoir lu toutes les déclarations pour mieux comprendre et pour pouvoir me prononcer« , a-t-il affirmé à Afrik-foot.