Après l’échec de la qualification pour la CAN 2019, le Gabon a retrouvé le terrain et le sourire en disposant du Burkina Faso (1-0) jeudi en match amical à Saint-Leu-la-Forêt, en France. Finalement resté en sélection après avoir un temps songé à prendre sa retraite internationale, Pierre-Emerick Aubameyang a marqué l’unique but du match sur penalty (86e) et le capitaine des Panthères se présente comme plus motivé que jamais.

«Je suis revanchard. Cela ne s’est pas bien passé ces derniers temps, j’ai envie de changer cette image de moi que j’ai peut-être en sélection», a confié l’attaquant d’Arsenal à l’AFP. «Cette victoire fait du bien. C’est une nouvelle dynamique, on repart avec énormément d’ambitions. Avant tout, on veut énormément travailler. J’ai plutôt envie de montrer un autre joueur, en termes de performance. On ne s’est pas qualifiés (pour la dernière CAN) et je sais que je peux donner énormément plus sur le terrain.»

Très remuant en première période face aux Etalons avec les deux autres flèches Denis Bouanga et Jim Allevinah, l’ancien Stéphanois a été un peu moins trouvé par ses coéquipiers après la pause, mais le bilan de la soirée reste largement positif pour les hommes de Patrice Neveu.

Le penalty d’Aubameyang