Longtemps décevant sous le maillot du Gabon, Pierre-Emerick Aubameyang a enfin assumé son rôle de leader samedi, en signant un doublé contre le Burkina Faso (2-0) dans le match au sommet du groupe C des éliminatoires de la CAN 2015.


Samedi 11 octobre, stade de l’Amitié, Libreville, 53e minute de Gabon-Burkina Faso, 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015. Le score est de 0-0. Bien placé au point de penalty, Pierre-Emerick Aubameyang s’apprête à décocher une mine, quand Bakary Koné revient de nulle part et expédie le tir de l’attaquant du Borussia Dortmund en corner.

Quelques instants plus tôt, lancé à l’entrée de la surface de réparation, « PEA » avait déjà gâché une belle occasion en envoyant sa frappe sur Germain Sanou (48e). Incapable d’être décisif avec sa sélection, on se dit que le fils de Pierre Aubame voit ses vieux démons resurgir.

Réaction d’orgueil

Après tout, depuis une CAN 2012 globalement réussie à la maison, son bilan en matches officiels avec les Panthères se résume à un triplé inscrit contre le Niger (4-1) en juin 2013. Pire, entre brouilles et méforme, la vedette gabonaise n’a toujours pas marqué pour la sélection en 2014. Contre l’Angola, lors de la première journée, c’est Samson Mbingui, certes sur une talonnade du capitaine, qui a offert la victoire aux Panthères (1-0) quand Levy Madinda a arraché le point du match nul pour les siens au Lesotho (1-1).

Samedi, au plus mal après ces deux ratés, « PEA » va pourtant sortir de sa torpeur et profiter de sa vitesse –et de deux services de Malick Evouna- pour s’offrir un doublé (67e,74e) et libérer les Panthères dans le match au sommet du groupe C. Décisif au meilleur moment, l’ancien Stéphanois permet au Gabon de griller la politesse au Burkina Faso et de prendre les commandes avec un point d’avance.

A l’issue de la rencontre, l’attaquant pouvait jubiler sur son compte Instagram en compagnie de son compère Malick Evouna. « Quelle génération !« , s’enthousiasme-t-il. Du haut de ses 25 ans, il incarne en effet avec son compère du Wydad Casablanca, 21 ans, l’avenir des Panthères, qui s’annonce radieux !

Chargement

Me & my assist man tonight 2 Times Malick Evouna Thanks God for this 2 goals Magic moment what a team?! What a generation #Gabon #victory #can #letsgo #marocco2015 #aubameyang #laissernousavancer

Afficher sur Instagram