Gabon-Camacho : “beaucoup à perdre”

Pays-hôte de la CAN 2017, le Gabon ouvre la compétition par un match piège face à la Guinée Bissau ce samedi à Libreville à 16h GMT (17h à Paris). Face à la pression inhérente à ce type d’événement, le sélectionneur des Panthères, José Antonio Camacho, se montre méfiant avant de défier les Djurtus.

Lors de ces compétitions, le premier match est toujours le plus difficile à cause de l’ambiance autour de l’évènement. La Guinée-Bissau n’a rien à perdre, et beaucoup à y gagner, évidemment nous c’est tout le contraire“, a fait remarquer le technicien espagnol en conférence de presse. “On doit se rendre compte que dès les premières minutes, on va rencontrer des difficultés. Pour que le match ne soit pas aussi difficile, on doit débuter la rencontre à fond pour que la Guinée-Bissau ne crée pas la surprise.” Verdict dans quelques heures…

 Sur le même sujet : Gabon, la peur du bide

gabon_vs_guinee_bissau.jpg

Gabon-Camacho : “beaucoup à perdre”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.