gabon_vs_guinee_bissau.jpg

Pays-hôte de la CAN 2017, le Gabon ouvre la compétition par un match piège face à la Guinée Bissau ce samedi à Libreville à 16h GMT (17h à Paris). Face à la pression inhérente à ce type d’événement, le sélectionneur des Panthères, José Antonio Camacho, se montre méfiant avant de défier les Djurtus.

« Lors de ces compétitions, le premier match est toujours le plus difficile à cause de l’ambiance autour de l’évènement. La Guinée-Bissau n’a rien à perdre, et beaucoup à y gagner, évidemment nous c’est tout le contraire« , a fait remarquer le technicien espagnol en conférence de presse. « On doit se rendre compte que dès les premières minutes, on va rencontrer des difficultés. Pour que le match ne soit pas aussi difficile, on doit débuter la rencontre à fond pour que la Guinée-Bissau ne crée pas la surprise. » Verdict dans quelques heures…

 Sur le même sujet : Gabon, la peur du bide

gabon_vs_guinee_bissau.jpg