Ghana : le sélectionneur répond à la polémique André Ayew

Chris Hughton, le sélectionneur du Ghana, a retenu André Ayew (sans club) dans sa liste pour affronter la République centrafricaine ce jeudi puis le Libéria mardi prochain. Malgré son vécu (114 capes, 24 buts) en équipe nationale et son statut de capitaine, ce choix ne manque pas de faire polémique au pays des Black Stars…

Le Ghana n'a toujours pas assuré sa qualification pour la CAN 2023 malgré ses 9 points et sa place de leader du groupe E. Pour y parvenir, les Black Stars doivent faire au minimum match nul ce jeudi devant la Centrafrique. Un revers permettrait au contraire au Petit Poucet (3ème avec 7 points) de participer à la première CAN de son histoire et risquerait d'éliminer les Ghanéens si dans le même temps l'Angola (2ème avec 8 points) prend le scalp de la lanterne rouge Madagascar (2 unités au compteur).

Pour ce rendez-vous décisif, Chris Hughton a donc décidé de miser sur l'expérience d'André Ayew. Le technicien irlandais a tenu à justifier ce choix auprès de la presse locale, en haussant un peu le ton : « Il s'agit de l'équipe que je veux et des raisons pour lesquelles chaque joueur fait partie de cette équipe. Alors, qu’est-ce qu’une perception extérieure ? Je ne sais pas. Vous savez, et ce n’est pas mon problème. Il y en aura toujours dans le grand public. Il y aura toujours beaucoup de débats sur qui devrait faire partie de l'équipe et qui ne devrait pas. André (Ayew) entre dans une catégorie. Ce que je dois faire, c’est choisir une équipe. Et cette dernière peut être composée de jeunes joueurs passionnés. Elle peut également être composée de joueurs peut-être plus expérimentés ». 

La qualification en jeu !

Malgré son manque de rythme puisqu'il n'a pas encore trouvé une nouvelle écurie pour l'accueillir depuis sa dernière expérience à Nottingham Forest (Premier League) la saison dernière, l'ancien joueur de l'OM (33 ans) apportera tout son vécu au groupe ghanéen. Après cette rencontre décisive, les Black Stars disputeront une rencontre amicale mardi prochain face au Libéria. Pour aborder ce match face aux Lone Stars avec l'esprit léger, il faudra faire le boulot au Baba Yara Stadium de Kumasi. Avec donc André Ayew, gage d'expérience en l'absence de Thomas Partey et de Daniel Amartey, tous deux blessés.

Ghana : le sélectionneur répond à la polémique André Ayew
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.