Remplacé en seconde période dimanche face au Lesotho (2-0) dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, Sulley Muntari avait très mal vécu sa sortie, remettant en cause son remplacement et regagnant directement les vestiaires plutôt que de rejoindre ses coéquipiers sur le banc de touche. Une attitude susceptible de valoir une sanction au Milanais. Mais James Kwesi Appiah, le sélectionneur ghanéen a tenu à affirmer sur les ondes d’Asempa FM que son milieu de terrain ne serait pas sanctionné. « Parfois, dans le feu de l’action, quand ils sont dans leur match, les joueurs peuvent réagir de différentes manières« , a lancé un Appiah compréhensif. « C’est l’attitude du joueur après le match qui indique si son acte était volontaire ou pas« , a poursuivi le sélectionneur des Black Stars. « Et à ce que je sache, Muntari a montré beaucoup de remords suite à son comportement. Donc nous ne devons pas lui imposer quelque sanction que ce soit, ce qui ne risquerait que d’aggraver les choses« , a expliqué le technicien ghanéen.