CAN 2023 : Nsue claque un triplé, la Guinée Equatoriale vers les 8es !

Après son match nul contre le Nigeria (1-1), la Guinée Equatoriale a confirmé en disposant de la Guinée Bissau (4-2) ce jeudi au Stade d'Ebimpé à l'occasion de la 2e journée du groupe A de la CAN 2023. Porté par un triplé de l'inusable Emilio Nsue (34 ans), qui devient l'actuel meilleur buteur de cette édition, le Nzalang Nacional a quasiment validé sa qualification en 8es de finale tout en compromettant sérieusement les espoirs des Djurtus, battus pour la deuxième fois…

La Guinée-Bissau se projetait d’entrée vers l’avant mais manquait de précision dans le dernier tiers. En face, la Guinée Equatoriale ne se montrait pas particulièrement entreprenante, à l’exception d’une frappe lointaine de Josete Miranda tranquillement captée par Ouparine Djoco (15e). Alors que les deux formations se jaugeaient visiblement, le Nzalang Nacional punissait son adversaire sur une erreur défensive du capitaine bissau-guinéen Sori Mané. En effet, le défenseur central se trouait face à Emilio Nsue qui en profitait pour aller battre Djoco (1-0, 21e).

La Guinée-Bissau revient à flot…

Piégé par le faux rythme des Équato-Guinéens, les Djurtus réagissaient par Mama Baldé, peu après la demi-heure de jeu. L’attaquant lyonnais positionné sur l’aile gauche voyait notamment son centre-tir boxé par Jesus Owono (37e). La chance leur souriait dans la foulée sur un centre venant de droite et dévié dans ses propres buts par le défenseur Orozco Fernandez, pressé, lui, par Franculino Dju en position de marquer (1-1, 37e). Un but bel et bien validé par la VAR en dépit d'une possible position de hors-jeu. Six minutes plus tard, monsieur Samuel Uwikunda accordait un penalty aux Bissau-Guinéens pour une intervention litigieuse de Saul Coco sur Dju avant d’annuler sa décision suite au recours à la VAR (43e).

…et coule totalement sous le triplé de Nsue

Le train venait de passer définitivement pour les Djurtus. Car au retour des vestiaires, le Nzalang Nacional tuait le suspense en un peu plus de 15 minutes, toujours en exploitant les grossières erreurs de la défense adverse. Suite à un long dégagement de son gardien mettant en difficulté la charnière défensive bissau-guinéenne, Josete ajustait Djoco et redonnait l’avantage aux siens (2-1, 46e). Tandis que Dju venait lui d’expédier sa reprise au-dessus de la transversale équato-guinéenne (50e), Nsue reprenait dans le but vide un centre de la gauche sur lequel Djoco avait manqué sa sortie (3-1, 51e). Le pensionnaire de troisième division espagnole s’offrait le triplé 11 minutes plus tard. Lancé dans le dos de la défense à la limite du hors-jeu, il crochetait le gardien pour pousser le cuir dans le but vide (4-1, 62e). Derrière, Owono permettait à son équipe de maintenir l’écart en faisant barrage devant le rentrant bissau-guinéen Marciano Tchami (69e).

Paraissant complètement résignés, les Djurtus réduisaient la marge dans les arrêts de jeu grâce au rentrant Zé Turbo (4-2, 90e+3). Là encore, il aura fallu l’intervention de la VAR pour que le but initialement refusé soit validé.

La Guinée Equatoriale prend donc provisoirement la tête du groupe A avec quatre points, grâce à son réalisme devant le but ce jeudi (8 tirs dont 6 cadrés). Toujours lanterne rouge avec zéro point au compteur, la Guinée-Bissau est elle condamnée à une large victoire face au Nigeria lundi pour espérer finir parmi les meilleurs troisièmes. Quant au Nzalang Nacional, un nul contre la Côte d’Ivoire suffira à le propulser en huitièmes. Une défaite pourrait même suffire.

Les compos de Guinée Equatoriale-Guinée Bissau

CAN 2023 : Nsue claque un triplé, la Guinée Equatoriale vers les 8es !
Prudence Ahanogbe