Amical : la Tunisie encore battue…

La Tunisie fait chou blanc en Asie. Après la gifle reçue à Séoul face à la Corée du Sud vendredi, les Aigles de Carthage ont été nettement dominés par le Japon (2-0) ce mardi au Home's Stadium Kobe, pour ce qui était leur deuxième match amical de la trêve d’octobre. Un score logique, tant les hommes de Jalel Kadri ont été pauvres en intentions du début à la fin.

Le match démarrait avec un rythme moyen : les deux équipes ne se créant pas de véritables occasions de but durant le premier quart d’heure. Seul le coup franc au ras du sol de Takefusa Kubo, à quelques mètres de la surface de réparation, obligeait Mouez Hassen à se coucher devant sa ligne de but (12e).

Le quart d’heure suivant témoignait une domination des Samouraïs, traduite par une possession nettement à leur avantage (plus de 60%). Possession toutefois stérile car ces derniers ne parvenaient pas à inquiéter la défense tunisienne, fidèle à son catenaccio. En atteste cette reprise complètement dévissée de Reo Hatate sur un centre en retrait à gauche au second poteau, consécutive à une longue séquence de passes courtes (23e).

Les Japonais se voyaient tout de même récompensés de leurs efforts juste avant la pause. En effet, la passe d’Hatate était déviée par un défenseur tunisien au profit de Kyogo Furuhashi, libre dans la charnière. L’attaquant du Celtic Glasgow enroulait ensuite le ballon à gauche du gardien et ouvrait le score (1-0, 43e).

Kubo épate la Tunisie

Cet avantage n’était pas de nature à émousser leur détermination. Puisque qu’au retour des vestiaires, ils confisquaient à nouveau la balle aux Tunisiens. Hidemasa Morita en profitait pour se signaler avec un tir trop écrasé, arrêté à la base du poteau par Hassen (48e).

Les Aigles sortaient ensuite de leur base et pressaient haut, dans l’optique de se procurer (enfin) leur premier tir de la journée. En vain. C’étaient plutôt les hôtes qui accentuaient leur domination au tableau statistique. D’abord par Yukinari Sugawara dont la reprise croisée du droit fuyait le montant d’Hassen, lui, proche de la correctionnelle, alors qu’il revenait in extremis sur sa ligne après une sortie risquée (62e). Puis par Kubo qui ne parvenait pas à accrocher le cadre sur son croisé du gauche (69e). Quelques secondes plus tard, l’ancien du Real Madrid percutait à gauche et adressait un centre en retrait pour Junya Ito. Le Rémois opposait parfaitement son plat du pied droit et trouvait l’angle fermé d’Hassen, pour le break (2-0, 70e). Jusque-là trop timorée, la Tunisie touchait le montant droit de Zion Suzuki dans les arrêts de jeu (90e+4).

Les Aigles concèdent donc un deuxième revers face à une nation asiatique, quatre jours après la correction reçue à Séoul face à la Corée du Sud.

Les compos de Japon-Tunisie

Compo Japon-Tunisie Compo Japon-Tunisie

Amical : la Tunisie encore battue…
Prudence Ahanogbe