LDC : 4 Africains sacrés, pas une première

Samedi, le sacre de Liverpool en finale de la Ligue des champions contre Tottenham (2-0) a permis à 4 Africains de remporter la C1 : l’Egyptien Mohamed Salah, auteur de l’ouverture du score sur penalty, le Sénégalais Sadio Mané, le Camerounais Joël Matip et le Guinéen Naby Keita, forfait pour ce match. C’est la première fois qu’un Egyptien et qu’un Guinéen triomphent dans la compétition.

En revanche, voir 4 Africains remporter simultanément la LdC n’est pas une première. En 2012, Didier Drogba (Côte d’Ivoire), John Obi Mikel (Nigeria), Salomon Kalou (Côte d’Ivoire) et Michael Essien (Ghana) avaient en effet tous décroché le Graal avec Chelsea contre le Bayern Munich (1-1, 4-3 tab).

LDC : 4 Africains sacrés, pas une première
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.